Sarah ALSAYED
Zoé COUTENTIN

Née en Bretagne en France, Zoé Coutentin est depuis toujours attirée par la  scène. Après un Baccalauréat options artistiques Théâtre et cinéma, elle  poursuit son parcours théâtral au Conservatoire régional de Bretagne où elle  obtient un certificat d'études.

Poussant toujours plus loin l'apprentissage, elle suit la formation LASSAAD, école de mouvement à Bruxelles, qui lui permet d'enrichir sa pratique du texte en étudiant le langage du corps.

 

  Après quelques emplois dans différentes compagnies, elle décide de rejoindre la compagnie Le BUS où sont réunies les personnes avec qui elle partage plus qu'un savoir : une complicité.


 

D’origine syrienne, j’ai grandi partagée entre deux cultures, française et arabe. Grâce à cela, mes influences artistiques ont pu s’élargir. La musique a une grande place dans mon parcours. Je l’ai approchée par la danse dès l’âge de douze ans, ensuite durant huit ans par le chant dans un groupe de musique au lycée “no mouth man”. J’ai commencé le théâtre en primaire au sein de mon école et ai continué tout au long de mon cursus scolaire.

Mon envie de connaître mieux l’origine de l'art dramatique m’a amenée à l’Université en histoire du théâtre puis en lettres modernes. Mais le désir de jouer était bien trop grand. J’ai donc arrêté mes études théoriques pour poursuivre dans une école de théâtre à Paris pendant trois ans “ Theâtre A”, grâce à laquelle j’ai exploré différents auteurs aussi bien contemporains que classiques. Puis j'ai continué ma formation à Bruxelles à l’école “Lassaad”, pour me  confronter à une autre étape, le travail du corps.

D’origine polonaise et espagnole, mes arrière-grands-parents sont venus travailler en France, dans les mines de charbon de Saint-Etienne. De nationalité française, mes bisaïeux/mes ancêtres ont labouré la terre dans les fermes de la Plaine du Forez. Mes grands-parents ont connu la croissance économique et la vie citadine. Mes parents se sont rencontrés, ont fait des enfants, et se sont séparés. Et moi, maintenant, je voyage en faisant du théâtre. 

On ne fait que passer, alors à chacun son temps !

 

Française d'origine, Belge d'adoption et Italienne de cœur...

                         

Manon vient du monde de la danse. Bercée au rythme de la musique funk dès sa naissance, elle tombe amoureuse de la scène très jeune. Pas besoin d'occasion particulière pour improviser un "one woman show" devant la famille ! En effet, depuis ses premiers pas (de danse) à son arrivée dans la compagnie d'Eric Koloko, Manon se met en scène face au public. Elle découvre ensuite une passion pour le théâtre, elle suit les ateliers de "La Virgule", en Belgique et dans le nord de la France, un lieu qui devient son QG. Elle découvre un intérêt particulier au théâtre absurde et joue dans: L'art et la manière d'aborder son chef de service pour lui demander une augmentation de Georges Perek, mis en scène par Jean-Marc Chotteau.

 

Elle rencontre ensuite la compagnie Maskantête avec qui elle découvre tout d'abord un théâtre généreux et engagé mais elle y trouve également une famille. Anne-Frédérique Bourget, metteur en scène de la compagnie Maskantête encourage Manon à prendre son envol professionnel et lui propose son premier rôle dans Comme ne pourrissait pas...Blanche-Neige d'Angélica Liddell.

Manon se forme à la pédagogie Lecoq à l'Ecole Internationale de Théâtre Lassaâd. Elle découvre l'art du mouvement et se fascine pour la précision du geste. Après sa formation, Manon commence à fonder ses propres compagnies, à l'origine de la création du Bus mais également du Collectif TeatroVan (collectif européen) ainsi que de la Compagnie Du nord au sud (théâtre jeune public).

Manon JUSZCZAK
Manon LHEUREUX

Compagnie LE BUS

                             créée en décembre 2014

 

Notre compagnie est le fruit d’une rencontre, celle de douze comédiennes venues de divers horizons tels que le cirque, la musique, la littérature, l’enseignement, l’éclairage ou encore les métiers du social. Nos parcours se sont croisés en 2012 à l’Ecole Internationale de théâtre Lassaad à Bruxelles. La pédagogie de l'école est principalement axée sur la maîtrise du corps et du jeu, à travers le mouvement. Durant notre formation, nous avons appris à créer ensemble: être capable de jouer avec nos singularités, mais aussi de les allier au service d'un mouvement commun. C'est cette énergie complice qui nous a portées vers la création d’une compagnie de théâtre: Le BUS.

 

 

Nous sommes:

Sarah ALSAYED, Juliette BENSIMHON, Zoé COUTENTIN, Aurélie DENEUBOURG, Léa GENET, Manon JUSZCZAK, Agathe MORTELECQ, Judith LÉONARDON, Manon LHEUREUX, Barbara RIBEIRO, Coriandre RICHARD, Charlène SAULDÉ.

 

Tout commence dans la charmante ville de Beauvais, connue pour sa cathédrale dont le choeur gothique est le plus haut du monde et son aéroport aux tarifs séduisants. Lycéenne, je m'essaie à l'écriture et la mise en scène de deux pièces, dont l'une (Dans les nuages) reçoit le premier prix du tremplin lycéen à Amiens en 2007.

Étudiante à Arras où je rencontre le fameux beffroi, toujours gothique, je nage entre des études théoriques de théâtre,  des créations de spectacles de rue et des déambulations en échasses avec la Compagnie du Scénographe de Luc Brévart. De ces expériences subsiste toujours une complicité avec un certain Gilles Becquart. Ensemble nous donnons naissance à une pièce muette: A travers toi, un instant où le théâtre emprunte au cirque ses notes magiques.

 

A la recherche d’un langage qui me serait proche, j'embarque porte B32 pour un vol vers les étals du marché Jean Talon à Montréal. Là-bas, je m'entiche du monde de l’éclairage et mets de côté le jeu. C'est dans la ville de Bruxelles, renommée pour sa place vêtue d'or et de touristes que je redécouvre le jeu à l’Ecole LASSAAD.

Aujourd'hui, rassemblant mes envies, je continue les spectacles de rue dont André et Anna et Pig mignon. J'intègre la Ligue d’Improvisation professionnelle Belge (LiB), travaille sur l’éclairage de pièces de théâtres (dont Le petit voleur mis en scène par Lydwine Thibaud). Et, bien sûr, je prends un ticket pour La Compagnie Le BUS, dans laquelle je mets en scène la Mastication des morts entourée de onze partenaires aux "choeurs" aussi gros que la cathédrale de Beauvais.


 

Née au Portugal, elle étudie et grandit dans ce petit pays ensoleillé.

 

Passionnée par différentes formes artistiques comme le théâtre, la danse et le cirque, elle choisit de faire l’école « Chapitô » en plein cœur de Lisbonne où elle a pu découvrir un nouveau monde: le cirque.

Par la suite et dans le but de continuer sur cette lancée, elle intègre la formation professionnelle au « Centre des arts du cirque Balthazar» à Montpellier: un grand manège plein d’émotions, d'envies et de défis.

C’est depuis cette formation qu’elle éprouve un intérêt tout particulier pour le théâtre. Ainsi, elle rejoint ses futurs partenaires du BUS à l'Ecole Lassaad à Bruxelles.

Je suis née en 1990 dans le Nord de la France d'une famille de musiciens traditionnels.

J’apprends le métier d'institutrice et celui de professeur de cirque en Belgique, avant de découvrir le théâtre de mouvement à l'école LASSAAD en 2012.

 

Aujourd'hui, j'enseigne le cirque et le clown aux enfants à l'école de cirque de Bruxelles et je mêle mes compétences de comédienne, musicienne et pédagogue dans deux différents projets ; un pour public adulte et adolescent et un autre à destination du jeune public.


 

Née en Israël il y a maintenant 21 ans, c'est à Lille qu'elle grandit et découvre son attirance pour le monde artistique. Elle commence les ateliers théâtre à l'âge de 8 ans puis prend des cours de danse pendant 6 ans.

La recherche de son moy


 

en d'expression est son moteur. Au lycée Pasteur, elle prend l'option théâtre puis décide de poursuivre son cursus en section photographie à l'école d'art de Saint Luc à Tournai.

Aujourd'hui, après sa formation à l'école internationale de théâtre LASSAAD, elle intègre des projets théâtraux et chante dans un groupe de musique.

Ses débuts sur scène, elle les fera en tant que danseuse classique.

Curieuse et passionnée, elle s'essaiera également au chant, à la danse jazz et au théâtre. C'est à travers ce dernier qu'elle s'épanouira. Après des études d'assistante sociale, elle rejoint l'école internationale de théâtre Lassaad. De là naîtront sa participation à la compagnie et sa collaboration dans d'autres projets.


 

Née en France au Mans, elle est avant tout une spécialiste des rillettes. Elle grandit sous l'aile de la Douceur Angevine, bercée par les odeurs de fouaces fraîches et de la distillation du Cointreau.

 

Charlène suit les pas de Joachim du Bellay et débute des études de littérature. Elle quitte ensuite sa région natale pour s'installer quelques temps en pays Breton où elle obtiendra une licence d'art du spectacle et où elle développera sa capacité à faire des galettes de sarrasin.

Bien décidée à continuer sa formation théâtrale et culinaire, elle se laisse emporter vers le plat pays Belge et pose ses valises et ses casseroles à Bruxelles. En combinant sa formation de comédienne Rue des Bouchers et son apprentissage de la technique de la gaufre Liègoise à l'école de mouvement LASSAAD elle s'engage dans une recherche esthétique basée sur le mouvement et le travail physique du corps (et du chocolat).


 

 

Aujourd'hui fin prête à se lancer dans la vie active, elle tente sans cesse de régaler son public en intégrant plusieurs compagnies : Compagnie Déconfiture (Suisse-France), Compagnie du Nord au Sud (France-Italie-Belgique), Compagnie Le Bus (Belgique). Au menu : spectacles acrobatiques, spectacle pour enfants et spectacle d'outre tombe... La suite au prochain service !

Si la Suisse offre ses planches à Coriandre pour faire ses premiers pas sur scène, c’est la Belgique qui lui permet d’obtenir un diplôme d’animatrice en arts du spectacle.

De retour chez les Helvètes pour acquérir quelques bases pédagogiques supplémentaires avec un Bachelor en enseignement primaire, elle les quitte à nouveau pour le Manneken Pis afin d’achever sa formation de comédienne à l’Ecole Lassaad.

 

Comédienne, danseuse, musicienne et circassienne.

Après un parcours de formations dans ces différentes disciplines en France et à l'étranger, elle s'installe à Bruxelles pour créer et participer à des projets autant au sein de compagnies qu'en solo.

Juliette BENSIMHON
Aurélie DENEUBOURG
 Agathe MORTELECQ
Léa GENET
Barbara RIBEIRO
Charlène SAULDÉ
Judith LÉONARDON
Coriandre RICHARD